Urgence Chronopost assassine !

URGENCE.png

Les livreurs de cette société privée appartenant à La Poste ne veulent plus effectuer de livraison dans certains quartiers de Saint-Denis dans le 9.3.

Agissant en état de légitime défense face à la violence et au racisme des livreurs de Chronopost, les jeunes discriminés et stigmatisés du quartier de Delaunay-Belleville ont été obligés de chasser ce service public abject de leur quartier.

Depuis la disparition de la police, des pompiers, du Samu, de SOS médecin, de Chronopost, des agents de la voirie et après les incendies de quelques bâtiments publics dont des écoles, les provocations de l’Etat à l’encontre des pauvres jeunes dans les quartiers défavorisés semblent en léger recul.

Si la CAF est toujours épargnée par les flammes, des cas d’agents provocateurs, racistes et belliqueux sont régulièrement signalés par les associations subventionnées compétentes.

Le maire communiste de la Ville, Laurent Russie (dont le patronyme ne pouvait en faire un élu LR nous en conviendrons) s’est indigné de la décision de Chronopost de ne plus laisser ses livreurs se faire tranquillement agresser en silence.

L’édile estime que la disparition des services publics entraîne des problèmes d’insécurité.

En résumé, la présence de Chronopost excite les jeunes qui sont obligés d’agresser et de voler les livreurs. Et l’absence de Chronopost entraîne des problèmes de sécurité..

Salauds de postiers..