Hommage aux Harkis

Lettre ouverte adressée le 14 décembre 2016 à Monsieur Bruno Le Roux, Ministre de l’Intérieur, pour la pose d’une stèle en hommage aux Agent de la Force de Police Auxiliaire dans la cour de l’Hôtel de Beauvau.

harkis-fpa

Monsieur Le Ministre de l’Intérieur,

Créée en 1959 à l’initiative du Premier Ministre Michel Debré, la Force de Police Auxiliaire, composée de Harkis (des Musulmans Algériens volontaires), a accompli au service de l’État durant trois années, des missions d’infiltration et de recueil du renseignement pour lutter contre les terroristes de la Fédération de France du Front de Libération Nationale.

Sous l’autorité du Lieutenant Colonel Raymond Montaner qui nous a malheureusement quitté en janvier dernier à Villefranche d’Albi, l’action des Agents de la Force de Police Auxiliaire a été déterminante pour protéger les intérêts français et la population à une période particulièrement douloureuse de l’Histoire.

La France a le devoir de ne rien oublier. La Nation doit se souvenir du sacrifice consenti par nos frères d’armes harkis animés par le seul amour de la France.

L’article R. 434-28 du code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale entré en vigueur le 1er janvier 2014 prévoit que : « la fonction de policier comporte des devoirs et implique des risques et des sujétions qui méritent le respect et la considération de tous. Gardien de la paix, éventuellement au péril de sa vie, le policier honore la mémoire de ceux qui ont péri dans l’exercice de missions de sécurité intérieure, victimes de leur devoir. »

C’est pourquoi le Syndicat France Police vous demande, Monsieur Le Ministre de l’Intérieur, la pose d’une stèle en hommage aux Agents de la Force de Police Auxiliaire dans la cour de l’Hôtel de Beauvau.

Vous avez la chance, Monsieur Le Ministre de l’Intérieur, de pouvoir laisser une trace indélébile de votre passage dans notre Institution et d’honorer la mémoire nos morts. Ne la manquez pas.

Recevez, Monsieur Le Ministre de l’Intérieur, l’expression de mon plus profond respect.

Michel Thooris, secrétaire général de France Police.

* Merci à Smail Khaldi qui suit prioritairement ce dossier.

Lettre ouverte adressée à Monsieur Bernard Cazeneuve le 14 novembre 2014 demandant la pose d’une stèle Place Beauvau en hommage aux Harkis engagés dans la Force de Police Auxiliaire.

Digital StillCamera

Monsieur Le Ministre de l’Intérieur,

Le 25 septembre 2012, le président François Hollande reconnaissait la responsabilité et la faute de la France dans l’abandon des Harkis.

Le 4 juillet dernier, le chef de l’État demandait l’élaboration d’un plan d’action en trois volets en faveur des Harkis.

Nous suivons avec la plus grande attention la mise en œuvre de la politique gouvernementale par l’intermédiaire de monsieur Kader Arif mais nous la jugeons pour l’heure encore très insuffisante.

Le Syndicat France Police revendique son amour de la Patrie et des Français. Les Harkis ont versé leur sang pour la Nation. A ce titre, les citoyens français harkis méritent à jamais la reconnaissance de la Patrie.

C’est pourquoi nous demandons la pose d’une stèle en hommage aux Forces Auxiliaires Anciens Harkis de la Police Nationale dans la cour d’honneur de notre Ministère, place Beauvau.

Nous sollicitons également la création d’une célébration officielle devant cette plaque commémorative chaque 25 septembre dans le cadre de la journée nationale d’hommage aux Harkis.

Je suis certain que ce combat citoyen et républicain pour ne rien oublier retiendra toute votre attention et que vous saurez saisir l’occasion de laisser une trace indélébile de votre passage au sein de notre Institution en donnant vie à ce projet.

Recevez, monsieur la Ministre de l’Intérieur, l’expression de notre profond respect.

Michel THOORIS, secrétaire général et Smail Khaldi, conseiller d’administration.