Appel des syndicats macronistes à se rassembler ce matin entre 11h30 et midi pour dénoncer les suicides dans la police nationale : la position de France Police – Policiers en colère

castaner nunez.jpg

Unité SGP Police FO en intersyndicale avec les syndicats de commissaires.. Comment dire ?..

Qu’est-ce que va changer le fait de se rassembler trente minutes en silence ce matin ? On va encore pleurnicher comme d’habitude mais pour quels changements sur le fond ?

Les trois partenaires de l’administration, les syndicats Alliance, Unité SGP Police FO et Unsa-Police exigent d’être reçus par Castaner pour aborder la question des suicides.

Mais ces syndicats ne passent-ils pas déjà tout leur temps à faire du vent dans les couloirs de Beauvau ?

Que font-ils durant ces interminables réunions tout au long de l’année (comités techniques, commissions administratives paritaires, CHSCT..), à part pistonner leurs délégués et servir la soupe à l’administration ? N’y abordent-ils jamais la question du suicide ? C’est pourtant bien le lieu pour en parler et faire bouger les choses, non ?

N’est-ce pas précisément dans ces instances paritaires qu’il faille s’occuper des conditions de travail, des salaires, du temps de travail, des horaires, des missions et du management, principaux facteurs qui entraînent aujourd’hui un désordre psychique chez les collègues ?

Donner l’impression qu’on fait quelque chose pour finalement surtout ne rien faire, c’est tout l’art de ces syndicats ayant accompagné toutes les réformes sous les Sarkozy, Valls et autre Castaner..

Attentats terroristes, incendie de Notre-Dame, suicides dans la police.. Toujours la même recette miracle.. On fait l’union nationale derrière l’exécutif, on sort les mouchoirs, on remet des médailles et on s’autocongratule dans de beaux discours.. On parle de la forme mais jamais du fond..

France Police – Policiers en colère ne donne aucune consigne concernant les rassemblements de ce matin. Chacun est libre d’y aller ou pas. Mais chacun doit être bien conscient de la supercherie et de l’instrumentalisation de nos morts..

intersyndicale

Trois nouveaux suicides en deux jours dans la police nationale, soit 29 morts depuis le début de l’année dans nos rangs

castaner notre dame

Castaner avait pourtant annoncé des mesures « extrêmements fortes » la semaine dernière avec la mise en place d’une écoute téléphonique 24h/24h. Une sorte de numéro à la sauce SOS détresse amitié du Père Noël est une ordure.

Courageusement et très déterminé, le ministre de l’Intérieur avait déclaré que les suicides dans la police nationale ne sont pas « une fatalié ». Nous aurions envie de lui répondre qu’avoir un ministre comme lui, n’est pas, non plus, une fatalité..

Pendant que nos collègues se donnent la mort et que l’Etat reste les bras croisés, la Macronie récupère politiquement l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame en se servant du travail accompli par les policiers et les pompiers. Louanges et cérémonies en grandes pompes..

Mais derrière ce beau verni, tous les quatre jours, un fonctionnaire de la police nationale se donne la mort pour fuir la réalité de notre métier..

Ce ne sont pas des compliments et des médailles que nos collègues attendent mais bien des actes. Car derrière les belles paroles, la réalité est que ce gouvernement presse nos collègues comme des citrons.

L’utilisation abusive des policiers à des fins politiciennes (politique du chiffre, politique de la statistique, maintien de l’ordre face aux Gilets jaunes..), conduit les plus fragiles à se supprimer.

Il n’y a pas d’argent pour rénover les commissariats qui tombent en ruine. Pas d’argent pour les hopitaux. Pas d’argent pour les flics et les infirmières.. Mais étonnament, en quelques heures, on réussit à trouver des centaines de millions d’euros pour reconstruire Notre-Dame..

On nous prend vraiment pour des cons.

Incendie de Notre-Dame : une faute impardonnable de la mairie de Paris

notre dame de paris en feu

La construction de la Cathédrale avait démarré en 1163.

Durant plus de 800 ans, malgré deux guerres mondiales et quelques révoltes, ce chef d’œuvre de l’architecture a tenu bon.

Mais Notre-Dame de Paris n’aura pas survécu à l’amateurisme de notre classe politique contemporaine, totalement incompétente et incapable de préserver un trésor de notre Nation, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Une fois de plus, l’action de nos collègues a été déterminante pour sauver des vies. Ils ont procédé avec un grand sang froid et beaucoup de professionnalisme à l’évacuation des visiteurs et des riverains, évitant ainsi d’accentuer la tragédie.

Cet incendie n’est pas la faute à pas de chance. Si la Cathédrale a pris feu, c’est parce que ceux qui devaient la protéger ont été incapables de le faire.

Honte à la mairie de Paris qui n’a pas pris toutes les mesures utiles pour éviter une telle catastrophe. Combien y avait-il de personnels affectés en permanence dans l’édifice à la surveillance incendie ? Mystère..

France Police – Policiers en colère félicite nos collègues militaires des Sapeurs-pompiers de Paris pour leur excellent travail sur place face à ce sinistre de très grande ampleur.

Estimation de la participation à l’acte 22 des Gilets jaunes : 90.000 manifestants à 17h00 selon le décompte du syndicat France Police – Policiers en colère

acte 22 gilets jaunes estimation de la participation.png

Les violences à Toulouse démontrent l’inefficacité totale de la fameuse loi anticasseurs. Il s’agit bien de poudre de perlimpinpin destinée à faire croire aux Français que cet exécutif est ferme sur les questions de sécurité alors que l’Etat a été chassé des banlieues par la racaille.

Lors de l’affaire « Ange Dibenesha », le Showbiz est immédiatement monté au créneau pour dénoncer de prétendues violences policières. Etonnamment, ces bobos bien-pensants ignorent les milliers de policiers et de manifestants blessés dans le cadre des Gilets jaunes à cause de la Macronie, sourde et aveugle aux revendications du peuple de France.

Castaner en représentation aujourd’hui à l’hôpital des Gardiens de la Paix pour parler des suicides dans la police nationale !

igpn

Lors de son allocution, le ministre de l’Intérieur va-t-il parler de son bilan ?

– Un suicide tous les quatre jours dans la police nationale depuis le 1er janvier.

– Des dizaines de manifestants GJ mutilés suite aux ordres donnés aux collègues de faire un usage très intensif des LBD40 et des GLI-F4 pour museler la rue.

– En remerciement d’avoir sauvé la Macronie, des centaines d’enquêtes IGPN ouvertes contre les policiers pour fautes « individuelles ».

– Une délinquance et une criminalité qui explosent partout en Métropole et en Outre-mer.

Avec un tel bilan, dans n’importe quelle entreprise privée, les dirigeants auraient pris la porte depuis longtemps ! Mais pas en France où plus votre bilan est désastreux plus vous êtes maintenus dans vos fonctions !

Plus nos collègues se suicident, plus les hauts fonctionnaires, commissaires en tête, touchent des primes, à l’instar des grands patrons.

Mais est-ce étonnant, lorsqu’on a transformé la police nationale en une entreprise du CAC40 qui doit produire des statistiques comme d’autres produisent des dividendes ?

Il n’aura échappé à personne que les suicides au sein de la police nationale touchent quasi exclusivement le corps d’encadrement et d’application (gradés et gardiens de la paix).

Etonnement, le taux de suicides chez les commissaires et les hauts fonctionnaires est indicible.. Et après, on nous expliquera que nos collègues gradés et gardiens de la paix se suicident pour des motifs privés alors qu’ils ont été réduits à un état proche de l’esclavage par une élite sans scrupule..

Le ministre de l’Intérieur n’a pas jugé utile de nous inviter à sa grande messe ce matin à Paris. Ca tombe bien, nous n’avions aucune envie de l’entendre justifier l’injustifiable..

castaner nunez

Violences policières : après avoir expliqué durant des mois que les Gilets jaunes étaient tous des factieux, BFM TV se retourne désormais contre la police nationale

police gendarmerie violences policières

France Police – Policiers en colère dénonce depuis des mois une grossière manipulation médiatico-politique. La macronie essaye de réduire le mouvement des Gilets jaunes à un simple affrontement entre d’un côté, des casseurs factieux et de l’autre, des policiers violents commettant bavures sur bavures.

Pendant que de pseudos spécialistes autoproclamés se masturbent intellectuellement sur la question du maintien de l’ordre, on évite de parler du fond, à savoir le ras-le-bol des Français de la politique conduite par ce gouvernement.

Le colonel de gendarmerie Di Meo vient de dénoncer publiquement des violences policières dans le cadre des Gilets jaunes. Soit. Mais si violences policières il y a eu, cette violence est exclusivement celle du gouvernement, pas celle des policiers qui ne font qu’appliquer les ordres ultra-répressifs reçus de la part l’autorité administrative.

Les revendications portées par les Gilets jaunes restent soutenues par au moins 75% des Français.

Dans le même temps, un sondage publié aujourd’hui indique que 76% des Français ont confiance dans leur police, tandis que 39% des sondés jugent le maintien de l’ordre contre les Gilets jaunes « excessif ». Et ils sont 72% à penser que les policiers ne sont pas assez formés.

Les résultats de ce sondage indiquent très clairement que les Français ne sont pas dupes et qu’ils ont parfaitement conscience que la police nationale est instrumentalisée par des politiciens qui profitent du pouvoir que leur confère leur élection.

CRS violences policières

Jennifer, jeune maman de deux enfants âgés de 2 et 5 ans, souffre d’une leucémie aiguë. Vous pouvez faire quelque chose pour elle !

jennifer leucemie police policier greffe don du sang.jpg

Sans une greffe de moelle osseuse, elle ne peut espérer survivre. Son mari Olivier, collègue à Roanne, lance un appel pour trouver un donneur compatible.

La seule solution c’est que de nouveaux donneurs s’inscrivent sur les fichiers, en espérant que l’un d’eux soit compatible.

La démarche est toute simple, une prise de sang pour trouver le typage HLA.

Si vous voulez être inscrits sur les listes de donneurs potentiels, il faut vous rapprocher de l’établissement français du sang le plus proche de chez vous.

Merci d’avance de faire circuler l’info ! C’est important.