Aura-t-on un jour un Général Pierre de Villiers au sein de la police nationale ?

général de villiers

France Police salue le courage du Chef d’état major des Armées pour avoir défendu jusqu’au bout les intérêts des militaires et des Français face aux coupes drastiques dans le budget de la Défense.

Comme la police nationale, l’Armée est aujourd’hui victime d’une véritable saignée à l’heure où la menace n’a jamais été aussi intense.

Demain, les militaires pourront-ils défendre la Nation sur les théâtres d’opérations extérieures avec des lance-pierres ? Et en matière de sécurité intérieure ? La police nationale va-t-elle patrouiller en trottinettes avec des sarbacanes, faute de moyens ?

France Police regrette le silence assourdissant des hauts gradés de la police nationale.

Contrairement à l’oligarchie du Ministère de l’Intérieur, les chefs de la « Grande Muette » ne sont pas aphones.

France Police n’a jamais fait de lutte de classe considérant qu’à chaque échelon, il y a des gens biens et d’autres moins biens..

Mais tout de même.. Comment ne pas être interrogatif sur une si grande disparité dans les mentalités entre l’état major militaire et celui de la police nationale ?

526 millions d’euros de coupes budgétaires pour le Ministère de l’Intérieur l’an prochain : la quart-mondisation de la police nationale En Marche !

police insalubre.jpeg

Côté Justice, ce n’est pas mieux. La Chancellerie se verra elle aussi amputée de 160 millions d’euros l’année prochaine.

Alors que les Français n’ont jamais eu autant besoin de sécurité en cette période pré-insurrectionnelle, la décision du gouvernement de tailler dans les maigres moyens de la police et de la justice relève tout simplement d’une bouffée délirante.

Les policiers n’ont aujourd’hui absolument pas les moyens de faire face efficacement au terrorisme, aux émeutes sociales, aux casseurs, à la déferlante migratoire, aux crimes et aux délits qui empoisonnent le quotidien des Français.

Demain, comment les policiers pourront-ils travailler avec encore moins de moyens ?

Locaux vétustes et insalubres, véhicules poubelles, matériels obsolètes et inadaptés, augmentation des missions de police, impossibilité de poser des congés faute d’effectifs suffisants ; la quart-mondisation de la police nationale est En Marche !

En tant que policiers, nous critiquons en permanence la Justice pour son manque de réponses et de sanctions judiciaires adaptées vis-à-vis de la racaille et des Djihadistes. Or, comment la Justice peut-elle se prononcer efficacement au nom du peuple français avec toujours moins de moyens ?

Au-delà de notre simple qualité de vie au travail, France Police met en garde le gouvernement sur les risques liés à une forme de démantèlement de la police nationale et de la justice par suppression du minimum financier vital.

La casse sociale En Marche dans la police nationale !

crs brulé

Après le gèle du point d’indice, le gouvernement Philippe va rétablir le jour de carence des fonctionnaires.

Malgré la spécificité et la dangerosité du métier, les policiers vont être touchés eux-aussi sans aucun discernement par cette nouvelle mesure injuste qui sonne comme une double peine ; malade et en plus pas payé..

En raison des risques particuliers liés à l’exercice de notre profession, France Police demande au Gouvernement la mise en place d’une dérogation pour les personnels de la police nationale.

En effet, l’absentéisme de confort est quasi inexistant au sein de la police nationale pour une raison simple ; en cas de doutes, les chefs de service font contrôler les fonctionnaires en position de MO, tant à leur domicile que par le médecin chef du SGAP agréé.

En outre, on tombe plus facilement malade physiquement ou psychiquement dans la police nationale qu’à l’éducation nationale pour des raisons évidentes (missions extérieures par intempéries, contacts avec des publics présentant un risque sanitaire élevé, travail de nuit, missions stressantes..). Tout le monde en conviendra..

Dès lors, il est injuste que les policiers soient logés à la même enseigne qu’un fonctionnaire territorial travaillant au chaud dans un bureau sans prendre le moindre risque.

La maire de Paris Anne Hidalgo vient de demander la création d’un fond d’accueil d’urgence des migrants humanitaires financé par l’Etat à hauteur de 10 millions d’euros pas an. En somme, il n’y aurait pas d’argent pour les fonctionnaires mais des crédits disponibles pour les clandestins..

Un gardien de la paix en poste au Kremlin-Bicêtre a été mis en examen pour association de malfaiteurs et escroquerie en lien avec une entreprise terroriste

police controle voile

Le collègue et son frère déjà incarcéré seraient des partisans de Daesh.

Si ce phénomène reste heureusement très exceptionnel au sein de notre profession, France Police demande un renforcement des enquêtes administratives dans le cadre des recrutements à venir au sein de l’Institution.

En mai dernier déjà, un élève de l’Ecole Nationale de Police de Nîmes avait diffusé une vidéo de propagande de Daesh à ses camarades.

Il est plus que jamais indispensable de s’assurer de la bonne moralité de nos futures recrues. Il s’agit là d’un enjeu national.

Policiers en colère suite au gèle du point d’indice ?

Collègues ! Vous pouvez le dire directement et gratuitement par courrier au Président de la République. Alertons les pouvoirs publics sur l’injustice de cette mesure qui frappe au portefeuille l’ensemble des policiers dans un contexte inédit où nous sommes mobilisés à 200%. Pas besoin d’affranchir les correspondances adressées au Président de la République. Devant l’incurie des syndicats majoritaires à défendre notre pouvoir d’achat, faisons nous entendre individuellement dans le respect et la dignité.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour visionner notre courte vidéo !

point d'indice.png

C’est avec une immense tristesse que France Police apprend la mort de Simone Veil à l’âge de 89 ans

simone veil

Notre syndicat tient à saluer sa mémoire et à lui rendre hommage.

Son message et son oeuvre resteront à jamais gravés dans l’Histoire de notre Nation.

Sa famille et ses proches peuvent être fiers d’elle.

Simone Veil restera pour toujours le modèle intergénérationnel de la femme française, libre et indépendante.

Son combat pour l’émancipation et le respect de la femme ainsi que sa lutte pour la reconnaissance de l’abandon des Harkis sont des thématiques partagées, chères à notre organisation syndicale.

Nos collègues féminines aujourd’hui engagées au service de la sécurité de nos compatriotes au sein de la police nationale accomplissent la vision de Simone Veil quant à la place de la femme au sein de la société française. Une place forte où la femme peut s’accomplir pleinement et participer à la grandeur et au rayonnement de la Patrie.

Le gouvernement officialise le gel du point d’indice des fonctionnaires

billet euro brulé

Selon le nouveau ministre de l’Action et des comptes publics Gérald Darmanin, les caisses de l’Etat sont vides pour augmenter mécaniquement les salaires des fonctionnaires, donc des policiers.

En revanche, les poches des familles djihadistes et de délinquants multirécidivistes, débordent quant à elles d’argent public issus des prestations sociales.

Malgré la dangerosité de nos missions de police, nos salaires sont donc à nouveau gelés.. Pour combien de temps ? Mystère.. Peut-être jusqu’à la prochaine campagne présidentielle, non ?

Après une longue période de gel de six ans depuis juillet 2010, la valeur du point d’indice avait augmenté de 0,6% en juillet 2016 puis de nouveau de 0,6% en février 2017.

Mais ça c’était avant.. Avant le réveil de la Cour des comptes somnolente depuis cinq ans..

Dans son dernier rapport, la Cour dénonce l’insincérité des comptes publics laissés par les socialistes avec un décalage du déficit budgétaire qui pourrait atteindre les 3,2%. Un faux grossier en somme..

La Cour pointe un niveau trop élevé de la dépense publique. En 2018, la France pourrait être avec l’Espagne le seul pays au-dessus des 3% de déficit selon son président.

Parmi les dépenses trop fastueuses de l’Etat, Didier Migaud cite les lycées français comme étant plus coûteux que la moyenne des pays de l’OCDE. Un comble lorsqu’on voit le niveau des élèves qui en sortent..

France Police demande au gouvernement de faire preuve de discernement. Geler le point d’indice de l’ensemble de la fonction publique serait particulièrement injuste.

Un fonctionnaire de police n’encourt pas les mêmes risques qu’un enseignant. En outre, le niveau de service public rendu in fine n’est pas le même..

En matière d’économies, le gouvernement devrait commencer par couper les aides sociales aux familles Djihadistes et aux familles de délinquants multirécidivistes plutôt que de matraquer une fois de plus les serviteurs de l’Etat sans lesquels le pays aurait déjà été détruit depuis longtemps par toutes les forces subversives.

Que pensent les syndicats de police ayant appelé à voter en faveur de monsieur Macron de cette première mesure du gel de nos salaires ? La question mérite d’être posée..