Le ministère de l’Intérieur casse sa tirelire : suite à notre intervention syndicale, les policiers d’Albertville touchent 7 ventilateurs neufs !

7 ventilateurs albertville

Nous sommes bien loin de la climatisation télécommandée à 10.000 euros du Préfet de police de Paris mais l’administration a fait un petit geste pour les collègues d’Albertville avec 7 ventilateurs neufs.

Les policiers peuvent désormais brasser l’air chaud des locaux pour tenter de se rafraichir à défaut d’une véritable climatisation digne de ce nom.

Rendez-vous cet hiver pour savoir si nos collègues savoyards pourront se chauffer..

Pour rappel, le syndicat Alliance Police Nationale avait déclaré dans la presse locale que nous faisions un effet d’annonce en dénonçant les conditions de travail des policiers albertvillois.. Avec de tels syndicalistes, rien d’étonnant au marasme dans lequel est plongée notre Institution..

syndicat alliance police nationale

Castaner démission ! Trop c’est trop ! La police nationale a été une nouvelle fois ridiculisée et humiliée lors de la diffusion sur TF1 d’un programme faisant passer notre profession et ses personnels pour des bouffons. Stop !

les touristes mission école de police castaner démission plainte CSA scandale syndicat de police policiers en colère.png

Comment le ministère de l’Intérieur peut-il participer à ce genre de « divertissement » ? Jamais sous la Cinquième République notre Institution n’avait été, à ce point, tournée en dérision. Le secrétaire général du syndicat France Police – Policiers en colère, Michel Thooris, saisit le CSA dans une lettre ouverte au vitriol.

Monsieur Le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel,

La chaîne TF1 a diffusé vendredi 9 août 2019 de 21H10 à 22H55 un programme intitulé « Les touristes, mission école de police ». Durant 01h35, la police nationale a été ridiculisée et humiliée devant quelques 2,7 millions de téléspectateurs.

L’objectif de TF1 est bien connu. Monsieur Patrick Le Lay l’avait résumé ainsi : « pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible (…) Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ».

Notre organisation syndicale France Police – Policiers en colère vient déposer plainte devant vous contre TF1 suite à la diffusion de ce grand moment de télé-poubelle.

Si la cigarette donne le cancer, le tube cathodique, quant à lui, nuit gravement à la santé mentale. Si les téléspectateurs de TF1 ont été placés en soins palliatifs par leur chaîne, sous assistance respiratoire de leur dose quotidienne d’inculture, ce n’est pas à mes collègues d’en subir les conséquences.

Le divertissement proposé par TF1 a diffamé toute une profession et ses personnels. De tels programmes fragilisent notre image aux yeux du public alors que notre Institution traverse une crise sans précédent. Depuis le 1er janvier 2019, quarante-sept fonctionnaires de la police nationale se sont donnés la mort et ce genre de programme concourt au malaise ambiant dans nos rangs.

Monsieur Le Président Maistre, vous conviendrez que si de telles inepties amusent la ménagère de moins de cinquante ans, en revanche, elles révoltent légitimement celles et ceux qui risquent quotidiennement leurs vies pour protéger la vôtre.

Le CSA a pour mission de veiller au respect des droits du public, à la protection des consommateurs, à la déontologie de l’information et des programmes, au pluralisme politique, à la poursuite d’objectifs de cohésion sociale ainsi qu’à la promotion de la diversité culturelle et de la production audiovisuelle française. Le « divertissement » proposé par Arthur et Jarry notamment, contrevient à au moins quatre de ces principes.

En outre, notre organisation syndicale est consternée à l’idée que le ministère de l’Intérieur ait pu faciliter la production d’une telle émission. Si notre employeur a trouvé ce programme drôle et divertissant, je peux vous assurer qu’une large majorité des policiers sont écœurés par cette émission qui porte gravement atteinte à l’honneur et à la considération de femmes et d’hommes dévoués au service de la Nation et de son peuple.

Nous comptons sur le CSA pour reconnaître le préjudice moral subi par nos collègues dans cette affaire et sanctionner TF1. Nous espérons que vous ne vous retrancherez pas derrière le fait que le ministère de l’Intérieur ait implicitement validé la diffusion de ce déchet audiovisuel.

Recevez, Monsieur Le Président Maistre, l’expression de mes salutations les plus cordiales.

Michel Thooris, secrétaire général du syndicat France Police – Policiers en colère, cinquième puissance syndicale du ministère de l’Intérieur et première force d’opposition de la police nationale.

Après avoir demandé toujours plus de répression contre les Gilets jaunes et refusé de se rassembler à nos côtés le 12 mars dernier pour dénoncer les suicides dans la police nationale, les syndicats majoritaires organisent en intersyndicale un barbecue de la colère policière le 23 août prochain avant le début du G7 à Biarritz !

police nationale actions syndicales suicides

Le 19 décembre dernier, en pleine crise des Gilets jaunes, Alliance police nationale, Unité SGP Police FO et l’Unsa-police avaient signé avec Christophe Castaner un protocole d’accord promettant monts et merveilles aux policiers en échange de leur zèle sans faille pour écraser la contestation populaire.

Neuf mois plus tard, c’est Hiroshima dans la police nationale avec 47 collègues qui se sont déjà suicidés depuis le début de l’année, sans compter le nombre de dépressions..

Alors qu’au plus fort de la crise des Gilets jaunes, lorsqu’il y a eu des fermetures de commissariats, l’on aurait pu tout obtenir, les syndicats de police majoritaires ont préféré trahir la base et faire le jeu du gouvernement en signant une parodie de protocole d’accord.

Aujourd’hui, devant la grogne de nos collègues floués, ces mêmes syndicats montrent leurs muscles ! Et attention, vous allez voir ce que vous allez voir !

Avant le G7, les syndicats de police organisent un barbecue de la colère policière ! Non ce n’est pas une blague..

Collègue, va manger un bon barbeuc avec tes délégués syndicaux préférés avant d’aller te faire casser la gueule à Hendaye par les Black-blocs ! C’est avec l’argent de ta cotisation que ton syndicat régale.. Bon appétit..

Et n’oublie pas, pour allumer le charbon de bois, utilise ta carte syndicale..

Mais attention, ce n’est pas tout ! Après le barbecue de la colère, d’autres réjouissances sont au programme.

En septembre, les syndicats de police majoritaires envisagent d’organiser une marche blanche.. Castaner en tremble déjà..

Collègue, manifeste mais surtout manifeste en silence ! C’est une marche blanche.. Un peu de dignité.. Chut.. Laisse faire tes représentants syndicaux.. Eux, ils savent quoi dire au ministre et quoi signer pour ton bien-être..

La preuve éclatante de leur savoir-faire est l’état dans lequel ils ont réussi à plonger la police nationale en cogérant notre Institution avec le ministre de l’Intérieur.

Pendant que les syndicats de police organisent une garden-party, le bon Jean-Paul Delevoye s’occupe de nos retraites..

Affaire Steve Caniço : le double langage de l’IGPN !

brigitte jullien igpn canico bavures police violences

Alors que l’IGPN explique que ce n’est pas son rôle de rechercher et d’entendre tous les témoins dans cette affaire, le service dirigé par madame Brigitte JULLIEN vient de lancer un appel à témoins public via la presse dans le cadre d’une simple enquête administrative ouverte contre nos collègues grenoblois suite à un refus d’obtempérer d’un deux-roues s’étant soldé par la chute fatale du fuyard..

Evidemment, dans l’affaire de Grenoble, seul l’équipage de police composé de collègues du CEA (gradés, gardiens de la paix et adjoints de sécurité) risque de passer au trapèze tandis qu’à Nantes, c’est toute la chaîne hiérarchique jusqu’au ministre de l’Intérieur qui risque d’être éclaboussée !

Si pour Steve Caniço ce n’est pas le rôle de l’IGPN de rechercher des témoins, pourquoi les boeuf-carottes s’arrogent-ils cette prérogative s’agissant d’un simple refus d’obtempérer ?

On nous prend vraiment pour des cons !

igpn appel à témoin steve maniço grenoble scooter policeIGPN POLICE STEVE CANICO

Un sondage Ifop pour le JDD confirme implicitement l’utilisation de la police nationale à des fins politiciennes

sondage police nationale jdd.png

Ce sondage indique clairement que ceux qui nous soutenaient le plus, les classes populaires, nous tournent désormais le dos tandis que nos nouveaux « amis » sont ceux qui nous crachaient dessus avant la crise des Gilets jaunes..

En neuf mois, Christophe Castaner a totalement bouleversé le fragile équilibre des relations qui s’étaient instauré entre la police et la population et notamment après les terribles attentats.

Après le départ de Christophe Castaner, cette cassure risque bien de mettre des décennies à se résorber surtout lorsqu’on voit que notre image est écornée majoritairement chez les moins de 35 ans et chez les employés et ouvriers..

Selon l’Ifop, 50% des sondés font « confiance » à la police tandis que nous inspirons « confiance » et « sympathie » à 71% des personnes interrogées.

68% jugent l’action de la police « efficace » tandis que 20% estiment que la police suscite chez eux de « l’inquiétude ».

Parmis les inquiets, on retrouve majoritairement les moins de 35 ans (28%) et cette inquiétude se fait sentir majoritairement chez les employés et ouvriers (27%).

Enfin, 6% se disent « hostiles » à la police et 3% n’ont pas d’opinion.

Le sondage devient croustillant lorsque ces mêmes sondés sont quantifiés en raison de leurs sympathies politiques.

L’hostilité à notre égard est nettement plus marquée chez les militants de la France Insoumise (21%) et du Rassemblement Nationale (9%) que chez les soutiens de LREM ou du PS (1%).

Ces statistiques en disent long sur une utilisation politicienne de la police ayant totalement modifié son image auprès de la population française.

Selon le sondage, c’est à l’extrême droite (RN) et l’extrême gauche (LFI) que l’hostilité vis-à-vis des policiers est la plus marquée. Logique puisque les sympathisants de ces deux formations politiques étaient surreprésentés lors des manifestations de Gilets jaunes et ce sont donc eux, par conséquent, qui ont subi prioritairement dans la rue la sévère répression ordonnée par le gouvernement.

Côté efficacité, les chiffres explosent chez les sympathisants du Modem (88%), du PS (87%) et de LREM (79%) qui nous jugent ultra-majoritairement « efficaces ». Et pour cause, puisqu’on a écrasé le mouvement des Gilets jaunes !

Pourtant, n’oublions pas que ces mêmes formations politiques de la gauche et du centre ont été les premières à faire monter la mayonnaise lors de l’affaire Théo, François Hollande se déplaçant personnellement au chevet de cette pseudo victime et condamnant ainsi de fait toute une profession en dehors de tout cadre judiciaire.

Contrairement à l’exécutif, le syndicat France Police – Policiers en colère est loin de se gargariser avec un tel sondage, surtout avec 46 ou 47 suicides dans nos rangs depuis le 1er janvier selon les sources..

Selon le syndicat Alliance Police Nationale, il n’y a pas de problème de vétusté des locaux de police et le gouvernement fait les investissements nécessaires pour la police nationale !

commissariat albertville syndicat alliance police nationale.png

Pourtant, même la préfecture reconnaît qu’il y a un problème !

Les délégués permanents d’Alliance Police Nationale mettent-ils encore parfois les pieds dans les commissariats ?

Où s’arrêtera le cirage des pompes du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner ? Le syndicat Alliance ira-t-il jusqu’à nier les suicides au sein de la police nationale ?

Désolé, France Police – Policiers en colère ne fait pas d’effet d’annonce ! Contrairement à vous, nous faisons notre boulot de syndicaliste pour défendre les conditions de travail des collègues..

Au lieu de soutenir notre action pour les collègues d’Albertville, vous préférez nous critiquer dans la presse et défendre les orientations budgétaires de la Macronie !

Ecoeurant !

https://www.ledauphine.com/savoie/2019/08/03/commissariat-d-albertville-les-locaux-sont-ils-vetustes-police-syndicat

Une belle initiative sportive et solidaire des collègues à ne pas manquer !

XV du tigre 15 du tigre rugby police gendarmerie pompiers.jpg

Le XV du tigre est une équipe de rugby composée d’actifs de tous corps (gendarmes, policiers, pompiers..) ainsi que de gens de l’extérieur (femmes et hommes de tous niveaux).

Le XV du tigre a pour ambition de donner les mêmes moyens aux équipes féminines et masculines !

N’hésitez pas à rejoindre le XV du tigre, à liker et partager leur page avec les personnes susceptibles d’être intéressées !

Entraînements « portes ouvertes » et gratuits jusqu’à septembre : Plaine de jeux de Bagatelle, métro Pont de Neuilly ligne 1 (Paris).

Bravo à Guillaume et à toute son équipe de bénévoles pour ce beau projet !

Force et honneur !

https://www.facebook.com/XV-DU-TIGRE-420096171890442/