Suite au lynchage de nos collègues à Champigny-sur-Marne, le syndicat France Police – Policiers en colère saisit le CSA pour dépôt de plainte contre la rédaction de France 2

champigny policière

Monsieur Le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel,

Lors du 20h du 1er janvier 2018 sur France 2, la rédaction a décidé de ne pas diffuser la vidéo montrant nos collègues se faisant lyncher à Champigny-sur-Marne dans la nuit de la Saint-Sylvestre.

Le syndicat France Police – Policiers en colère considère le choix de la chaîne de service public comme étant contraire à la déontologie de cette profession.

La non-diffusion de cette vidéo est de nature à tromper l’opinion publique en minimisant la gravité des faits et la réalité de la violence subie quotidiennement par nos collègues ; le poids des mots et le choc du son et des images.

Monsieur Le Président Schrameck, j’attire votre attention sur l’iniquité de traitement entre l’affaire de Champigny-sur-Marne et l’affaire dite « Théo » dans laquelle une vidéo supposée montrer des violences commises par des policiers sur un jeune de banlieue issu de l’immigration a été diffusée sans aucune précaution ni prudence par toutes les rédactions, y compris France 2.

L’argument fallacieux qu’utilisera probablement la rédaction de France 2 pour justifier son choix de censure de cette vidéo, sera de dire sa volonté de ne pas encourager les violences contre les policiers en montrant de telles images.

Or, cet argument ne résiste pas à l’examen. Pour comprendre notre société, si l’opinion publique a besoin de voir la vidéo de l’interpellation musclée de « Théo », elle a tout autant besoin de voir la réalité du lynchage de nos collègues par le son et l’image pour comprendre la problématique sécuritaire à laquelle est confrontée notre Nation.

C’est pourquoi France Police – Policiers en colère dépose plainte auprès du CSA contre France 2 pour cette censure de nature à désinformer l’opinion publique.

Recevez, Monsieur Le Président Schrameck, l’expression de mes salutations les plus cordiales.

Michel Thooris, secrétaire général de France Police – Policiers en colère.

Après Viry c’est Champigny ! Emmanuel Macron doit agir par ordonnances face à la racaille

video champigny policière.png

Suite au lynchage de nos collègues à Champigny-sur-Marne cette nuit, France Police demande une véritable réforme de la légitime défense des policiers.

Face à de telles violences pouvant entraîner des blessures permanentes ou la mort, le législateur devrait clairement permettre au policier de faire usage de son arme administrative.

Des coups portés en réunion à des points vitaux d’un policier, notamment à la tête, devraient autoriser celui-ci à se défendre en état de légitime défense au moyen de son arme de service.

Or, l’intégrité physique de la racaille est plus précieuse que celle des policiers.

De grandes démocraties comme les Etats-Unis, le Brésil ou Israël ne tolèreraient pas le centième de la violence subie quotidiennement par les forces de police française.

Au-delà de la condamnation politique de l’exécutif qui ne tardera pas, ce sont des actes législatifs que les policiers attendent, y compris par ordonnances.

France Police lance un grand jeu-concours !

bastion pj paris

Le Bastion, nouveau siège de la PJ parisienne, vient d’être rebaptisé par les collègues ! Il s’appelle désormais « le frigérarium »..

Malgré les multiples interventions syndicales, la température des locaux ne dépasse toujours pas les 16°C.

Après avoir détruit la police judiciaire par des réformes exclusivement destinées à protéger les mis en cause au détriment de la manifestation de la vérité, les pouvoirs publics lancent maintenant l’opération « âge de glace ».

Objectif ? Refroidir les collègues en surchauffe suite à l’alourdissement des procédures..

Les mauvaises langues affirment même que seules les cellules de gardes à vue sont convenablement chauffées..

France Police offre au collègue qui fera le plus bas relevé de température dans un local de police partout en France, un kit hiver composé d’un bonnet, d’une écharpe et d’une paire de gans !

Vous avez jusqu’au 15 mars 2018 pour jouer ! A vos thermomètres ! Envoyez vos photos de relevé de température sur francepolice@gmail.com

Des policiers fiers d’avoir fait proprement leur travail, inacceptable pour une certaine élite intellectuelle

policiers rio.jpg

A Rio, plutôt que de se féliciter de l’arrestation du caïd de la favelas de Rocinha, les bien-pensants s’offusquent d’une photo postée sur les réseaux sociaux par nos collègues brésiliens.

Des policiers fiers d’avoir fait proprement leur travail, inacceptable pour une certaine élite intellectuelle.

France Police félicite nos collègues pour cette superbe interpellation !

Urgence Chronopost assassine !

URGENCE.png

Les livreurs de cette société privée appartenant à La Poste ne veulent plus effectuer de livraison dans certains quartiers de Saint-Denis dans le 9.3.

Agissant en état de légitime défense face à la violence et au racisme des livreurs de Chronopost, les jeunes discriminés et stigmatisés du quartier de Delaunay-Belleville ont été obligés de chasser ce service public abject de leur quartier.

Depuis la disparition de la police, des pompiers, du Samu, de SOS médecin, de Chronopost, des agents de la voirie et après les incendies de quelques bâtiments publics dont des écoles, les provocations de l’Etat à l’encontre des pauvres jeunes dans les quartiers défavorisés semblent en léger recul.

Si la CAF est toujours épargnée par les flammes, des cas d’agents provocateurs, racistes et belliqueux sont régulièrement signalés par les associations subventionnées compétentes.

Le maire communiste de la Ville, Laurent Russie (dont le patronyme ne pouvait en faire un élu LR nous en conviendrons) s’est indigné de la décision de Chronopost de ne plus laisser ses livreurs se faire tranquillement agresser en silence.

L’édile estime que la disparition des services publics entraîne des problèmes d’insécurité.

En résumé, la présence de Chronopost excite les jeunes qui sont obligés d’agresser et de voler les livreurs. Et l’absence de Chronopost entraîne des problèmes de sécurité..

Salauds de postiers..